Her Campus Logo Her Campus Logo

Comment garder un bon moral lors des examens finaux

Nous savons tous que la période d’examens finaux est une période de stress et d’insomnie. Afin de mieux réussir et de ne pas avoir une crise d’anxiété à chaque fois que quelqu’un mentionne la fin de session, voici les conseils différents qui te permettront de maintenir un bon moral, de diminuer ton stress et de mieux dormir en ce temps difficile.


Maintenir une bonne alimentation
C’est tellement facile d’engraisser lors de cette période d’examen, surtout approchant le temps des fêtes, il y a plus de desserts dans le frigo et de goûtés décadents à la portée de vos mains. En plus de se sentir comme si on manque de temps pour étudier, pourquoi pas ramasser de quoi de vite et facile à manger comme un sac de chips ou des biscuits? Cependant, cette habitude est plus endommageante que productive! En bien mangeant, on se sent mieux dans notre peau; qui se sent coupable après avoir mangé une pomme? Pas moi! Ceci dit, c’est mieux de grignoter vite faite sur des goûtés tel que des amandes, des bleuets, des carottes, etc. Ce sont tous des aliments qui apportent des bénéfices au cerveau! Si vous chercher toujours un petit dessert afin de vous encourager à étudier, le chocolat noir bénéficie la rétention d’information. Laissez lousse sur des aliments qui vous aideront au lieu de vous ralentir!  

Faire de l’exercice
L’exercice est particulièrement important pendant la période d’examen, même en petites quantités. C’est prouvé scientifiquement que tu réussiras mieux à l’école si tu maintiens un régime d’exercice, même s’il ne consiste que de 20 minutes par jour. Je comprends que c’est difficile de trouver le temps d’aller au gym ou de prendre un cours de yoga lorsque tu essaie également de passer bio, maintenir ta moyenne en calculus et mémoriser le cours d’histoire en entier. Cependant, il n’y a rien qui t’empêche de faire des sit-ups en repassant le matériel à connaître entre circuits. Nous savons tous que c’est essentiel de prendre des poses en étudiant donc, au lieu d’écouter un épisode (ou 30) de Grey’s Anatomy sur Netflix, va jogger dehors, prends de l’air. Ton corps te remerciera et tes résultats aussi!


Prendre du temps pour soi
C’est facile de se perdre dans ses piles de notes à étudier et alors c’est normal de se sentir isolé du monde et distancé de soi-même pendant la période d’examens finals. C’est pour cette raison même qu’il faut prendre le temps de se changer les idées, que ce soit en écoutant sa chanson préférée à plusieurs reprises (comme d’habitude), de conduire sans but ultime pour quelques temps ou de prendre une sieste pour quelques minutes (ou heures, parce que nous savons tous que 15 mins de sommeil finit toujours par être 3 heures). Peu importe ce que tu choisis de faire pour te distraire un peu, assure-toi que ça ne dure pas plus que 45 minutes. Il ne faut pas se retarder dans ses études, si non, on finira par être plus stressé et perdu que si on avait étudié toute la journée!

S’entourer de bons amis
Personnellement, je trouve ça plate de travailler seul. Si t’es pareil, invite des ami(e)s! Encouragez-vous! C’est bien de partager ses connaissances lorsqu’on étudie parce que ça nous permet d’avoir une plus grande compréhension de la matière à partir des points de vue de nos ami(e)s. Tant qu’à s’embarrer dans sa chambre pour des heures afin d’étudier seul, allez à la bibliothèque en groupe, prenez un café au Morning Owl et testez-vous sur vos connaissances! Ta rétention d’informations sera plus grande si t’as des bons souvenirs avec lesquels les associer.


S’encourager, peu importe nos résultats.  
La confiance joue un grand rôle dans une bonne performance. Du côté scientifique, lorsqu’on est stressé, du cortisol, un hormone de stress est libéré dans notre cerveau et embrouille notre pensée critique: c’est pourquoi il t’arrive d’oublier la matière que tu connaissais parfaitement. D’un autre côté, c’est jamais amusant de se sentir malade et à l’envers avant un examen. Ceci dit, même si t’as pas étudié au meilleur de tes capacités, accepte que t’as fais le plus que tu pouvais en les circonstances que t’avais. Assume-toi!

Accepte ton destin et prends le temps de le changer s’il ne te convient pas. Ne te décourage pas par un résultat (ou 10) moins bon(s) que prévu, reconnais ce que tu dois changer dans tes habitudes et prends charge!

La période d’examens finals n’est pas facile mais son bon déroulement est possible! Il s’agit simplement de suivre les 6 étapes précédentes et de les maintenir de manière à se sentir bien dans nos peaux, bien reposées, énergisées et prête à saisir ces obstacles surnommés “les examens finaux”.  


 

Sources: Couverture 

SaveSave

J'étudie en sciences biomédicales et j'adore la rédaction.
Similar Reads👯‍♀️