Trouver la vie au travers de la mort

Pendant notre vie, nous aurons vivrons tous des décès au sein de notre famille ou de notre groupe d'amis. Certaines morts seront accidentelles, d’autres seront attendus. Dernièrement, j’ai eu la nouvelle qu’un ami de ma famille est décédé. Ce fut un choc. Il y a eu des larmes; ce n’était pas facile.

Quand nous sommes en deuil d’un proche ou d’un ami, la vie peut sembler sombre. Plusieurs pensées surviennent à l’esprit comme des souvenirs du dernier moment avec cette personne et les émotions douloureuses envahissent notre état d’être. Par contre, le décès de l’homme que je connaissais m’a poussé à trouver la vie au travers de la mort. Il était toujours souriant, rempli de bonheur telle la lumière d’une chandelle. Pour cette raison, il a touché plusieurs personnes. Sa vie était sans aucun doute un cadeau pour ceux qui l’ont connu.


Bizarrement, ce décès est arrivé en même temps qu’une dissertation que je devais rédiger sur la thématique de la mort. Ma dissertation portait sur deux romans, l’un d’entre eux intitulé Depuis toujours, j’entendais la mer d’Andrée Christensen. Ce roman aborde la mort et la vie, le deuil et la renaissance. C’était un signe! Ce livre me poussait aussi à voir la vie au travers de la mort. Puis, je suis convaincue que tout arrive pour une raison et qu’il y a des signes qui nous guident sur le bon chemin. Ainsi, c’était une indication de voir le côté positif, de retrouver le sens et l’importance de la vie.


La mort de cet ami de la famille m’a fait réaliser que personne ne sait quand sera leur tour de partir. Il ne faut rien tenir pour acquis. Il faut vivre pleinement notre vie. Nous oublions parfois ce qui est important avec tout le stress du travail ou des études. On se laisse déapassé par notre horaire surchargé et notre vie trop occupée. Il faut apprendre à apprécier les petits bonheurs, à prendre du temps pour soi-même, à soigner nos amitiés. On ne doit pas repousser nos rêves, mais plutôt chercher à les accomplir maintenant au lieu de plus tard. Prenons le temps de voyager et de nous gâter. Trouvons l’emploi qui nous passionne. Réservons du temps pour nos amis. Téléphonons les membres de notre famille pour jaser. N’oublions surtout pas que la vie est un cadeau.    


Ces deux événements liés à la mort m’ont réveillé. Ils m’ont rappelé que la vie et la mort co-existent. Je crois encore plus fortement que nous avons tous un destin. Il n’y a pas de logique. Nous ne connaissons pas la date de notre mort ni la raison de celle-ci. Donc, il faut saisir les moments de la vie, accueillir les défis qui surviennent, apprécier les plaisirs de la vie et les gens que nous aimons.

Prenons le temps de voir la beauté, le côté positif de la vie au travers les pensées et les émotions liées à la mort. La vie est trop courte pour ne pas profiter du jour présent!

 

Sources: Couverture1