Ariane Millette

Nom : Ariane Millette
Programme : B.A. spécialisé en Lettres françaises
Année de graduation : 2017
Ville d’origine : Ottawa

HerCampus uOttawa : Comment te décrirais-tu ton expérience universitaire ?
Ariane Millette : Stressante et exigeante, mais instructive. C’est un coup dur, mais également un développement de soi. 

HCuO : Quel est ton conseil pour rester organisée?
AM : Utilise un agenda (ceux de la boutique universitaire sont excellents) et un grand calendrier (placez le de manière à ce qu’il te saute aux yeux dans ta chambre). Consultez tes courriels à chaque jour est également important!

HCuO : Décris ton meilleur souvenir depuis ton arrivée à uOttawa.
AM : C’est difficile de choisir. Je crois que c’est l’entièreté des cours donnés par Pierre-Michel Tremblay pour FRA4560A (Enjeux de la création littéraire) en Hiver 2016. L’écrivain en résidence de ce semestre là avait axé notre apprentissage sur l’humour. J’ai beaucoup ri. Ça permettait de se changer les idées et mes camarades me donnaient l’impression d’être une petite famille. Le tout s’est clôt en une belle soirée de lecture!

HCuO : Quels sont tes passe-temps favoris?
AM : Lire, écrire et perdre mon temps devant des films et des émissions télévisées.

HCuO : Que vas-tu manquer de uOttawa ?
AM : L’AÉDF (Association étudiante du département de français) et ses activités, mes preneurs de notes, les classes de Michel Fournier, le festival de la poutine, les cours de création littéraire, le pavillon Simard (et tous ses coins pour dormir), le gym Montpetit, la U-Pass et tous les talentueux écrivains que j’ai côtoyés.

HCuO: Que compte-tu faire après ton bac en lettres françaises? 
AM: Dès Automne 2017, je poursuivrai des études d'un an en création littéraire à l'Université Laval. Ensuite, si j'ai aimé mon expérience, j'aimerais me trouver un emploi stable qui me permettrait de rester là-bas et, beaucoup plus tard, étudier la psychologie à distance à temps partiel.

HCuO : Si tu devais écrire tes mémoires, comment les nommerais-tu ?
AM : Cher Martin,  puisque ça serait sous un format de lettres et adressé à une personne très courageuse, extrêmement forte et très importante pour moi. Sans cet individu, je ne serais pas ici aujourd'hui.

HCuO: Où te vois-tu dans 10 ans?
AM : Résidente du Québec avec au moins un livre publié et deux chats. Et, si possible, en train de faire une différence positive dans la vie des gens et de mousser des causes qui me tiennent à cœur (ex : intimidation, santé mentale, droits LGBT, etc.).
 

Sources: Les images  été fournis par Ariane Millette et par Emma J. Gauthier-Mamaril. 

SaveSave