Her Campus Logo Her Campus Logo

Un aurevoir à l’Université d’Ottawa

J’ai débuté mon parcours universitaire je n’avais que 16 ans. J’étais à peine sortie de l’adolescence que je me suis retrouvée dans le monde des adultes. Je gradue dans quelques semaines de mon baccalauréat en lettres françaises et lorsque je jette un coup d’œil aux quatre dernières années de ma vie je ne changerais rien.

J’ai fait le saut du secondaire du côté du Québec à l’université et ayant fini une école secondaire privée uniquement pour filles, l’université était pour moi un synonyme d’inconnu et de liberté.

Les murs des différents établissements du campus ont vu ma transformation : ils m’ont vu devenir plus mature, ils m’ont vu quitter l’adolescence pour me glisser tranquillement vers l’âge adulte, ils m’ont vu me décourager, baisser les bras et ils m’ont vu remonter la pente après des moments plus difficiles.

Quand j’ai mis les pieds sur le campus pour la première fois, j’étais perdue ; je ne savais pas où aller, mais surtout je n’avais aucune idée de ce que me réservait les quatre prochaines années de ma vie. Maintenant quatre ans plus tard, à 20 ans, je crois que j’ai enfin su taire les insécurités de l’adolescente que j’étais et me retrouver parmi les coins et les recoins du campus et de ma vie.

Encore une fois, je ne changerais rien à mon parcours universitaire, parce que je crois fortement que chaque moment, chaque rencontre, chaque perte et déception ont joué un rôle crucial et important à la personne plus éduquée et plus forte que je suis devenue.

Alors c’est avec un cœur gros que je te dis au revoir, Université d’Ottawa!

 

Les photos ont été prises par l’auteure.

Étudiante en littérature à l'Université d'Ottawa qui a toujours le nez collé dans un bouquin ou un magasine de mode et une tasse de thé à la main.  
Similar Reads👯‍♀️