Boisson énergisante : les effets sur la santé

Depuis quelques années, des rapports scientifiques ont évoqué la dangerosité des boissons énergisantes, soit des boissons consommées régulièrement par les étudiants. D’après les spécialistes, les jeunes ne sont pas assez informés sur les réels dangers de ces breuvages. 

 

Les boissons énergisantes sont consommation régulière dans la vie des étudiants, étant un moyen très utilisé de rester éveillé pour finir devoirs et travaux, ou pour rester énergisé durant la journée afin de réviser pour les examens. Les boissons énergisantes peuvent être consommées comme soda, dans un cocktail, ou avec de l’alcool. Toutefois, certains mélanges peuvent compromettre la santé des consommateurs, comme l’explique différents rapports scientifiques, dénonçant les risques associés à la consommation de ces boissons. 

 

Les effets secondaires 

Les boissons énergisantes ont des effets secondaires indésirables pour le consommateur, détériorant la santé de ce dernier. Le problème se situe principalement dans la surconsommation de ces produits. En effet, si le seuil de consommation maximum conseillé est dépassé, des risques pour la santé peuvent apparaître. Des scientifiques expliquent qu’une surconsommation de boisson énergisante peut engendrer une accélération du rythme cardiaque, de l’insomnie, des nausées, des douleurs thoracique, voir même une crise d’épilepsie.  

Pour en savoir plus sur les limites de consommation, des instructions sont inscrites sur les produits. Évidemment, les enfants, femmes enceintes, et personnes avec des problèmes cardiaques, sont fortement déconseillées de consommer des boissons énergisantes. 

 

Composition dangereuse 

D’après des rapports, les ingrédients des boissons énergisantes auraient des conséquences sur la santé. Un exemple serait la taurine, un composant créant un effet d’hyperactivité. Ce même élément provoque des anomalies du comportement et des constipations. 

L’ingrédient clé des boissons énergisantes est la caféine, plus précisément la guarana. C’est un ingrédient contenant le double de caféine qu’un grain de café normal, pouvant provoquer des palpitations, augmenter la pression artérielle ou des maux de tête. 

La province de Québec a réalisé un rapport (links to https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1167_BoissonsEnergisantes.pdf) sur les risques de la consommation de boissons énergisantes, où on retrouve une description précise des ingrédients retrouvés dans ces boissons. 

Mélange avec l’alcool 

Les entreprises et les scientifiques avertissent les consommateurs des dangers du mélange alcool et boissons énergisantes. Ce mélange surtout consommé chez les étudiants, s’apparente à de la consommation de cocaïne d’après des chercheurs. On retrouve de nombreux rapports stipulant cette ressemblance, dont un article des chercheurs Robins, Lu et Rijn.  (links to https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0158189

Les rapports portant sur les mélanges alcool-boissons énergisantes concluent tous que les risques pour la santé et pour la sécurité du consommateur sont élevés lorsqu’un tel mélange est effectué. Illustré par plusieurs statistiques, pouvant être retrouvées dans l’article « Boisson énergisante et alcool, un cocktail à risque… psychologique », du The conversation, (links to http://theconversation.com/boisson-energisante-et-alcool-un-cocktail-a-r...) les risques de blessures et d’effets négatifs sont davantage élevés lorsqu’alcool et boissons énergisantes sont mélangées, comparé à la consommation seule d’alcool. L’article démontre clairement les dangers du mélange et averti les consommateurs à choisir leur recettes judicieusement.